Sécurité

Mise en garde contre les escroqueries à l’assurance

Faux contrats emprunteurs 

La situation

Une personne propose sur un site internet de vous prêter une somme d’argent à un taux inhabituellement bas. Elle vous demande une somme d’argent correspondant, d’après elle, aux cotisations d'un contrat  d'assurance Garantie emprunteur que son banquier exigerait pour libérer les fonds. Bien évidemment, il s’agit d’une escroquerie : vous ne bénéficierez jamaisdu prêt proposé et perdrez la somme que vous avez versée.

 

Comment identifier cette escroquerie ?

Sur la qualité de votre interlocuteur

  • Tout intermédiaire d’assurance est identifié par son numéro Orias. Vous pouvez donc vérifier son existence sur le site www.orias.fr.

  • Votre interlocuteur ne peut délivrer un contrat d’assurance Aréas, s’il n’est pas un mandataire de notre Société. 

  • Pour vérifier s'il s’agit d’un agent Aréas, vous pouvez via le site www.areas.fr, sélectionner l’agent Aréas le plus proche et vérifier son existence et ses coordonnées.

Sur le contrat lui-même

  • La présence de logos « République Française » ou « Ministère des finances » qui ne figurent pas  sur un contrat d’assurance.

  • Le document comprend de nombreuses fautes d’orthographes et des formules grammaticales incorrectes ainsi que des formulations fantaisistes.

  • L’absence du numéro d’identification Orias.

Que faire en cas de doute

  • Contacter l’agent Aréas le plus proche selon la procédure décrite ci-dessus. Ce dernier alertera les services d’Aréas qui déposeront le cas échéant plainte.

  • Laisser un message sur le site areas, informant de la situation et de vos soupçons.

 Faux démarcheurs

 La situation

  • Certaines personnes se présentant comme « courtier en assurance » vous contactent téléphoniquement et signalent de graves anomalies dans votre contrat d’assurance. Ils vous demandent alors de leur communiquer votre contrat d’assurance. Il s’agit d’une usurpation d’identité, commise soit dans le cadre d’une escroquerie, soit d'une concurrence déloyale.

  • Parfois ces personnes se présentent comme étant missionnées par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR). Il s’agit là encore d'une usurpation d'identité, l’ACPR n’effectuant jamais de telles démarches auprès de la clientèle.

 

Comment identifier cette escroquerie ?

  • Pour vérifier s'il s’agit  d’un agent Aréas, vous pouvez accéder au site www.areas.fr et sélectionner l’agent Aréas le plus proche et vérifier ainsi son existence.

  • Si la personne se prévaut de l’ACPR, l’escroquerie est évidente.

 

Que faire en cas de doute ?

  • Contacter l’agent Aréas le plus proche selon la procédure décrite ci-dessus. Ce dernier alertera les services d’Aréas qui déposeront le cas échéant plainte.

  • Laisser un message sur le site areas, informant de la situation et de vos soupçons.

Suivez-nous sur